Finlande

374
Market-Square-Helsinki-Finland
Market Square Helsinki Finland

Flag_of_FinlandInformations sur la Finlande

La Finlande est un pays d’une superficie de 338 145 km² avec à l’ouest 586 km de frontière avec la Suède, au nord 727 km avec la Norvège, à l’est 1 269 km avec la Fédération de Russie et environ 1 100 km de côtes sur la mer Baltique. Un quart de son territoire s’étend au-delà du cercle polaire. Le pays est constitué par des plateaux, dont les altitudes moyennes varient entre 120 et 180 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le relief devient plus vallonné dans le nord du pays (à proximité de la chaîne des Scandes). Le point culminant du pays est le mont Haltiatunturi (1 328 m) en Laponie (Nord). La Finlande compte environ 188 000 lacs de plus de 500 m². Les forêts de conifères et de bouleaux représentent 65 % du territoire, ce qui fait de la Finlande l’une des plus importantes réserves forestières d’Europe. La Laponie est le domaine de la toundra (couverture végétale basse et clairsemée).

Aurora-Borealis
Aurora Borealis

Les étés sont courts et relativement frais (température moyenne en juillet d’environ 16°C) tandis que les hivers sont longs et généralement froids (température moyenne en février de – 9°C) même si ces dernières années on constate un radoucissement de la température sur le littoral. Les périodes intermédiaires, le printemps et l’automne, sont souvent pluvieuses. Dans l’ensemble, le climat est rude (longue période sans soleil et variations brusques de pression atmosphérique).

Données générales de la Finlande

Nom officiel : République de Finlande
Nature du régime : République, démocratie parlementaire
Chef de l’Etat : M. Sauli Niinistö (parti conservateur) élu le 5 février 2012
Chef du Gouvernement : M. Juha Sipilä (Centre) depuis le 29 mai 2015

Données géographiques de la Finlande

Superficie : 338.145 km²
Capitale : Helsinki (570.000 hab.)
Villes principales : Tampere, Turku, Vantaa, Espoo, Lahti, Kuopio
Langue (s) officielle (s) : Finnois et suédois
Monnaie : Euro (introduit le 1er janvier 2002)
Fête nationale : 6 décembre

Données démographiques de la Finlande

Population : 5.463.860 hab. (janvier 2014)
Densité : 15 hab. / km²
Croissance démographique : 0,065 %
Espérance de vie : 79,4 ans (76,1 pour les hommes et 82,7 pour les femmes)
Taux d’alphabétisation : 100 %
Religions : protestants luthériens (84%), orthodoxes (1,1%), hors confession (13%)
Indice de développement humain : 0,879 / 24ème (2013)

Données économiques de la Finlande

(sources : Commission européenne/DGT)

PIB (mds €) : 196,88(2014) – 201,70 (2015)
PIB par habitant (2014) : 36 034 euros
Taux de croissance : -0,2 % en 2014 et 0,3 % en 2015
Taux de chômage : 8,5 % en 2014 et 9,1 % en 2015
Taux d’inflation (2014) : 1,4 %
Solde budgétaire : -2,3 % du PIB en 2014 et —3,3 % en 2015
Dette publique : 59,9% du PIB en 2014 et 62,6% en 2015
Balance commerciale (2013) : -2,4 md€ (exportations : 56,0 md€ et importations : 58,4md€)

Principaux clients : Suède (10,8%), Russie (9,2%), Allemagne (9,0%), Pays-Bas (5,9%), Etats-Unis (5,9%), Royaume-Uni (4,8%),
Principaux fournisseurs : Suède (16,0%), Russie (15,9%), Allemagne (13,7%), Pays-Bas (6,9%), Danemark (3,9%), France (3,1%)

Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB :

  • agriculture : 2,9 %
  • industrie : 29,2 %
  • services : 68,7 %

Exportations de la France vers la Finlande : 1,44 md € (2014)
Importations françaises depuis la Finlande : 1,9 md € (2014)
Part de marché de la France : 3,3 % (2013)

http://www.tresor.economie.gouv.fr/pays/finlande

Section consulaire française : Helsinki
Communauté française en Finlande : 2.558 inscrits en août 2012 + env. 500 personnes
Communauté finlandaise en France : env. 7.000 personnes

L’UE et le pays

Membre de l’UE depuis 1995, sans opt out.
Contribution au budget de l’UE en 2011 : 1 707 M€ (France : 19 075 M€)
Retour annuel sur le budget UE en 2010 : 1 310 M€ (France : 13 105 M€)
Dont politique de cohésion : 153 M€ (France : 1 474 M€)
Dont ressources naturelles (y compris PAC) : 908 M€ (France : 9 855 M€)
Contributeur net – 300 M€ ; – 0,16% du RNB

Total des fonds européens alloués sur la période 2007-2013 : 13 Mds € (contre 140 Mds € pour la France)

Nombre de députés au Parlement européen : 13 sur 754
Nombre de voix au Conseil de l’UE : 7 sur 345 soit 2% (29 pour la France)

Source : www.diplomatie.gouv.fr

Helsinki-old-city
Helsinki old city

Histoire de la Finlande

Après les premières installations humaines, des tribus finnoises de langue finno-ougrienne en provenance des régions baltes (Estonie) s’installent dans le pays au cours du Ier siècle après J.-C. Parmi elles, les Suomalaiset qui donnent leur nom au pays, Suomi.

XIIe-XIVe siècle : le début de la domination suédoise

La Finlande est christianisée par le roi de Suède Erik le Saint. Cette première colonisation conduit à la création d’un duché dont la possession suédoise est reconnue par les Russes. La formation de la monarchie féodale en Suède s’accompagne de la création d’une noblesse finlandaise.

xve siècle

Alors que la Suède se rebelle contre l’Union de Kalmar sous direction danoise, la Finlande affirme également ses particularités.

XVIe siècle : la réforme luthérienne

Introduite par Mikael Agricola, elle est imposée par Gustave Ier Vasa. Après un nouveau conflit entre la Suède et la Russie, la frontière orientale est redéfinie au profit de cette dernière.

XVIIeXVIIIe siècles

La Finlande paie un lourd tribut à l’expansion de la Suède et à son engagement dans la guerre de Trente Ans (1618-1648), malgré l’œuvre de redressement du gouverneur général Per Brahe (1637-1648). Avec l’évolution de la monarchie vers l’absolutisme (1682), la langue suédoise tend à supplanter le finnois. Le pays reste surtout au cœur de la rivalité avec la Russie, le rapport de force évoluant en faveur de cette dernière (défaite suédoise de Poltava et paix de Nystad, 1709 et 1721 ; guerres de 1742-1743 et 1788).

XIXe siècle : la domination russe

Le tsar Alexandre Ier devient grand-duc de Finlande mais s’engage à respecter son autonomie (diète de Porvoo, 1809) avec Helsinki pour capitale. Le Sénat (gouvernement) finlandais est chargé de l’administration du territoire sous le contrôle du gouverneur général. Les rapports entre le gouvernement impérial russe et la Finlande évoluent progressivement, malgré plusieurs vagues de russification qui encouragent le sentiment national, en faveur de la diète finlandaise.

xxe siècle : la Finlande indépendante

La révolution russe de 1917 permet l’accession de la Finlande à l’indépendance. Le pays surmonte ses divisions et connaît une évolution démocratique fondée sur l’entente entre partis républicains de droite et de gauche.

De 1945 à nos jours

Préservant sa souveraineté et sa démocratie parlementaire, la Finlande opte pour la neutralité et la coopération avec l’URSS. Après la dislocation de cette dernière, elle se tourne résolument vers l’UE dont elle devient un membre actif et l’une des économies les plus stables.

Source : www.larousse.fr

Partager
Article précédentL’Espagne
Article suivantFrance